BY MARIE rencontre

Mira Mikati

Dans le paysage de mode actuel, Mira Mikati, designer libanaise basée
à Londres, fait figure d'ovni. Anciennement acheteuse, elle a décidé il y a quelques
années de combler ses envies de créations avec une idée bien précise: proposer
des pièces au tailoring impeccable mais ponctués de détails fun et euphorisants.


Alors qu'elle imaginait seulement lancer une capsule, son style pop
unique aux coloris acidulés et aux références Kawaï n'a pas tardé à trouver un
public conquis. Au point donc de créer sa propre marque éponyme,
qui propose désormais de véritables et complètes collections.

Mira, qu'est-ce qui vous a poussé à créer votre propre marque, alors que vous étiez acheteuse auparavant ?
 

Je me suis rendu compte, lors des achats pour mon concept-store, que trop de choses se ressemblaient dans la mode, les défilés et les présentations. J'avais en tête quelque chose de fun et de positif, mais je n'arrivais pas à le trouver. J'ai donc décidé de combler ce manque, en lançant ma première collection.

Et comment décririez-vous le style Mira Mikati ?
 

Mes créations sont faciles à porter, libres, colorées et différentes. J'aime mixer des formes simples et androgynes avec des effets graphiques puissants et amusants. Mais le plus important pour moi reste le choix des matières, que je veux élégantes et d'une qualité irréprochable. Cela balance avec mon univers visuel qui ne se prend pas au sérieux.

 

 Quelles sont vos inspirations ?
 

Ce qui m'inspire est ce qui me rend joyeuse: l'art, mes voyages, mes enfants. Ces derniers font que je me sens toujours jeune car ils me poussent à faire des choses complétements folles, à jouer avec mon adrénaline. Leurs histoires, leurs peurs, leur innocence et leur bonne humeur sont véritablement ma plus grande source d'inspiration.

«Mes créations sont
faciles à porter, libres,
colorées et différentes

Pensez-vous que la mode est
trop sérieuse aujourd'hui ?
 

Je trouve surtout que trop de monde essaie de faire ce que fait le voisin. La différence est la clé de la mode, et aujourd'hui on oublie cela. Il faudrait que les créateurs imposent plus leur vision personnelle, marquée par leur histoire, racontée avec leurs mots. Je suis quelqu'un de joyeuse et qui ne se prend pas au sérieux, et cela se voit sur mes vêtements. Ils sont donc fait pour les personnes qui voient la vie comme moi.

Il y a-t-il une personne que vous rêvez d'habiller ?
 

Jane Birkin, car son style est effortlessmais pourtant toujours élégant.

 
Enfin, si vous ne deviez choisir qu'une couleur ?
 

Le jaune, depuis ma plus tendre enfance. 

Pensez-vous que la mode est
trop sérieuse aujourd'hui ?
 

Je trouve surtout que trop de monde essaie de faire ce que fait le voisin. La différence est la clé de la mode, et aujourd'hui on oublie cela. Il faudrait que les créateurs imposent plus leur vision personnelle, marquée par leur histoire, racontée avec leurs mots. Je suis quelqu'un de joyeuse et qui ne se prend pas au sérieux, et cela se voit sur mes vêtements. Ils sont donc fait pour les personnes qui voient la vie comme moi.

Il y a-t-il une personne que vous rêvez d'habiller ?
 

Jane Birkin, car son style est effortlessmais pourtant toujours élégant.

 
Enfin, si vous ne deviez choisir qu'une couleur ?
 

Le jaune, depuis ma plus tendre enfance.